Comment bien entretenir son gazon ?

 

Entre nous, qui ne rêve pas d’une belle pelouse, en bonne santé et bien verte ?
Voici quelques conseils pour obtenir et conserver un beau gazon. 

Quand tondre le gazon ?

Concernant la fréquence de la tonte, elle dépend du type de gazon, et du climat. Une alternance de pluie et de soleil accélérera naturellement la pousse du gazon. D’une façon générale :

  • Pour un gazon rustique : il faut tondre tous les 15 jours
  • Pour un gazon anglais ou un gazon d’ornement : il faut tondre plus souvent car ce gazon a besoin de plus d’attention.

Il faut tondre plus souvent de mars à mi-novembre après l’hiver et ses gelées. On espace un peu les tontes l’été à cause des fortes chaleur. Et surtout on évite les temps humides.

  

Fertiliser pour améliorer la qualité de votre pelouse :

La fertilisation, qu’est-ce que c’est ?

Fertiliser c’est apporter régulièrement des éléments nutritifs et de matières organiques telles que des engrais ou l’amendement organique.

Pourquoi fertiliser son gazon ?

Sachant que certains sols sont plus fertiles que d’autres, et que les végétaux puisent leurs nutriments principalement dans le sol, les sols s’appauvrissent naturellement. Dans des milieux naturels, les sols s’enrichissent de la décomposition de la biomasse (feuilles, arbres morts, insectes et animaux), mais sur un gazon, les sols ne s’enrichissent que très peu naturellement. Il peut donc s’avérer nécessaire d’apporter des nutriments complémentaires pour pallier au manque d’apports naturels.

Engrais ou amendement organique ?

Ces deux techniques conviennent autant pour l’agriculture que le jardinage et ont chacune leur spécificités.

Les amendements organiques améliorent la structure du sol, pour avoir un substrat plus facile à travailler (aération des sols, apport de granulométrie) alors que les engrais apportent au sol les nutriments nécessaires au bon développement des végétaux.

Si en regardant votre sol vous pensez qu’il a besoin de ces deux techniques, le fumier, les terreaux ou le compost permettent la fertilisation et agissent comme amendement organique et comme engrais, plutôt pratique c’est du 2 en 1. Vous pouvez aussi rajouter l’un des deux en fonction de ce que vous souhaitez améliorer.

Sols sableux, acides, ou argileux : améliorez leur structure.

Si votre sol est plutôt sableux, pour obtenir une terre qui garde les nutriments et l’eau, vous pouvez mettre du compost, du fumier et de la terre argilocalcaire. Si votre sol est acide, vous pouvez lui apporter du calcaire. Et si votre sol est argileux, le but étant d’avoir une terre plus facile à travailler et plus aérée, vous pouvez ajouter du sable, du compost et du fumier.

Aérer le sol pour avoir un beau gazon :

Comme pour les être humains, la terre a besoin d’oxygène pour permettre le développement des organismes qui s’y développent. Les changements de météo, passant d’une période de pluies, de grandes gelées à une période sèche, créent une croûte en surface, souvent accompagnée de mousse ou de chaume. Cette couche supérieure l’empêche de respirer correctement, empêche l’eau de pénétrer dans les sols, et nuit au bon développement des racines du gazon.

Pour connaitre les prestations d’AJEP pour l’entretien de jardins et espaces verts en Normandie, contactez-nous

Que faire au jardin en octobre ?

Entretien des jardinières et des bassins, récoltes et entretien à réaliser avant les premières gelées, préparation de la terre pour la saison à venir … AJEP vous dit tout.

lire plus

AJEP sur Facebook

Retrouvez les infos sur le jardin et les espaces verts, des idées d’aménagement et des conseils sur notre page.

Pin It on Pinterest